7 avril 2017 test-Super_Metroid-1991

Super Metroid test du jeu de Snes

En avant pour de l’action avec un jeu qui a marqué le monde des jeux vidéos. Eh oui, je vous parle de Super Metroid. Je ne suis pas vraiment fan de ce type de jeu. Mais étant donné que le jeu est très célèbre, j’ai décidé de le tester et je vous fais part des résultats de cette expérience.

Présentation de Super Metroid

Super Metroid est un jeu d’action et d’aventure qui est développé par Nintendo R&D 1, sous la direction de Yoshio Sakamoto.  Nintendo est l’éditeur du jeu et il l’a publié en 1994. L’héroïne du jeu est Samus Aran et elle devra affronter les pirates de l’espace. C’est un jeu assez classique et jusqu’ici, rien ne m’emballe.

L’introduction du jeu se déroule sur la station Ceres où Samus a déposé le dernier Metroide. Après cela, ii arrive sur Zèbes qui est composé de six zones dont quatre environnements naturels qui sont Crateria (air), Brinstar (terre), Maridia (eau), Norfair (feu), Wrecked Ship et Tourian.

Les ennemis de Samus

Je compte sur cette partie du jeu pour me surprendre. Samus a de nombreux ennemis comme une créature appartenant au peuple qui crée les metroides, Crocomire, un serpent à la tête de crocodile et bien d’autres créatures bizarres.  La forme bizarre des ennemis n’est pas très innovante. Toutefois, cela est déjà mieux car on peut déjà s’éloigner de la routine.

Les alliés de Samus

Comme dans tout jeu, il y a les méchants et il y a les gentils. Eh oui, Zèbes n’est pas truffé de mauvaises créatures. Il y en a qui sont totalement inoffensifs comme l’alien vert, le trio de petits primates, le Dachora.

1991-Super_Metroid-avis

Le système de jeu

Les différents mondes des zones de jeux sont reliés par des portes et des ascenseurs. Le joueur doit faire avancer Samus et atteindre ses objectifs. Pour cela, il dispose de capacités spéciales comme les sauts spatiaux. L’activation et la désactivation des armes constituent une nouveauté du jeu. Pour cela, vous avez à votre disposition un écran d’inventaire. Samus peut aussi reculer et charger son arme en même temps.

Comme plus, le joueur peut sauvegarder et redémarrer le jeu à l’un des points de sauvegardes. Il peut également enregistrer le jeu, il lui suffit de se rendre au vaisseau de Samus et profiter du temps pour récupérer des munitions et la pleine forme.  Je dois avouer que le système de jeu est vraiment amusant.

Voici les modifications par rapport aux versions précédentes. La première constatation est l’ajout du tir dans les 8 directions, le saut mural, le contrôle libre morph-ball, les super-missiles et les super-bombes. À tout cela s’ajoute le combo shinespark.  Par contre, certaines options ont été supprimées. C’est le cas du combo ball jump qui permettait de faire double sauts.  Au début du jeu, il faut être vigilent, car l’armure n’est qu’une protection minimale.

Le jeu n’est pas du tout ennuyant car on a de nombreuses choses à faire ainsi que de nombreux ennemis à combattre. Par contre, je n’aime pas l’environnement du jeu. Ce n’est pas à mon goût mais je vous invite à l’essayer. Il est super !

Ou sinon, ce dernier opus est a tester.