13 octobre 2017 warlords-atari

Warlords un jeu sur Atari

Ce titre développé par Stainless Games figure parmi le catalogue des jeux de l’éditeur Atari dans les années 80. Il est apparu pour la première fois sur l’ordinateur Atari. Même si le jeu date et qu’il souffre de quelques défauts techniques, il a marqué toute une génération de ceux qui ont vécu à cette époque. C’est peut-être pour cette raison que l’éditeur a choisi de sortir une compilation contenant ses anciens jeux afin de permettre à la nouvelle génération de faire un retour dans le passé. Mais revenons à Warlords, le soft apparu initialement sur Atari.

Description du jeu

Le scénario de ce titre est simple. Dans ce jeu où les ennemis ressemblent à Dark Vador, quatre guerriers dont l’un est le joueur sont placés sur l’écran. Chacun a son coin d’écran. Des forteresses de briques leur servent de protection. Puis, un dragon apparaît et jette une boule de feu sur le plateau. Ce qui a pour effet de casser les briques. Le joueur aurait ainsi à empêcher la boule du feu d’entrer en contact avec son guerrier.

atari-warlords

Test et avis du jeu

Ce jeu vidéo d’action en téléchargement sur Xbox live Arcade, Atari 2600 VCS, Game Room montre ce qu’est les jeux vidéo dans les eighties. Comme les autres titres sortis à l’époque, on a affaire avec un style graphique un peu pixellisé, et simpliste. Des couleurs de mauvais goût pour ceux qui n’aiment pas le design rétro. A cela s’ajoute la vitesse du CPU dans les Ataris 2600. Côté musique et animation sonore aussi, la version disponible sur Atari a l’air un peu fade mais étant donné l’âge de la licence, on ne peut pas s’attendre à des bruitages explosifs et divertissants comme c’est la mode pour les jeux vidéo actuels.

Place au système du jeu maintenant. Celui-ci est proposé à quatre joueurs dont l’un d’eux est joué par le joueur. Pour se défendre contre l’attaque du dragon, le joueur dispose d’un petit palet qui a pour mission de dévier le projectile de la boule du feu. Ainsi, d’autres châteaux seront détruits mais pas celui de son guerrier. Cependant, le nombre de boules augmente cependant au fur et à mesure que le temps passe et que l’on avance dans le jeu. C’est cette particularité qui permet de rendre le jeu captivant pour ceux qui l’ont joué à son époque. En ces temps de l’enfance du jeu vidéo, le titre a fait son petit effet. L’expérience du jeu était amusante en jetant les boules du feu vers l’ennemi. Il suffit de se battre pour envoyer une boule du feu qui détruit tout à son passage, mais le réflexe et la dextérité doivent être aussi au rendez-vous. Ce qui attire les fans de score. Cependant, il s’avère être répétitif et en jouer au bout de quelques heures devient lassant. D’autant plus qu’il y aurait vite un game over, si le joueur n’est pas armé de patience. Pour conclure, Warlords sur Atari est certes fun pour un divertissement occasionnel mais il manque de diversité.